FLASH INFOS
:
ArabicEnglishFrench

WhatsApp_Image_2021-01-28_at_13.40.58.jpeg

WhatsApp_Image_2021-03-28_at_22.56.08_1.jpeg

Tchad: Témoignage de Mr Issa Mahamat ABDELMAMOUT au Feu Maréchal Idriss Deby ITNO.

IMG 20220417 WA0151
Avant de faire un témoignage en tant que proche collaborateur, sur mon rapport professionnel et personnel avec le Feu Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno, paix à son âme, permettez moi de m'acquitter d'un devoir, celui de saluer sa mémoire et de compatir avec sa famille biologique, politique et partant, tout le peuple tchadien, au regard du vide que sa disparition a créé dans la vie de notre nation. 
Pour commencer, sur le plan humain, je voulais vous dire, que le Feu Maréchal du Tchad, paix à son âme, est une personne très sociable et très chaleureuse quand vous le rencontrez, que ça soit en audience officielle ou en privé. Il fait tout pour vous mettre en confiance et il échange franchement avec vous sans complexe. Il peut prendre une dizaine de minutes pour s'enquérir des nouvelles de votre famille, des amis en commun et même de vos problèmes sociaux personnels.
Quand il apprend que vous avez un cas social comme le décès d'un proche ou que vous avez des soucis de santé par exemple, s'il ne se déplace pas personnellement, il prend le temps de vous appeler directement et de compatir avec vous et de vous témoigner son soutien. 
C'est une personne très reconnaissante aussi. Quand vous faites des progrès dans votre vie personnelle ou professionnelle, que ça soit sur le plan national ou international, il est content pour vous et n'arrête pas de vous féliciter à chaque occasion. Par exemple, en plein conseil de ministres ou en pleine audience avec des officiels nationaux ou internationaux, il pourrait vous appeler par votre nom, vous tendre la main et vous dire "BRAVO et FÉLICITATIONS, Continuez à travailler comme ça pour votre pays."
Sur le plan professionnel, quand le Maréchal vous confie le traitement d'un dossier, il vous le confie vraiment en toute confiance. Il s'informe beaucoup sur l'évolution du dossier qu'il vous confie mais ne se précipite pas et attend patiemment vos conclusions. Ce qui, quelquefois, donne l'impression à l'opinion publique que le Maréchal ne réagit pas vite à des situations, alors qu'en réalité il suit de près et attend les éléments d'appréciation pour prendre une décision. 
Mais avant de vous confier un travail, il vous convoque pour échanger directement avec vous pour voir si vous avez les moyens techniques et les ressources matérielles et humaines nécessaires pour accomplir cette tâche. Il aime quand vous donnez votre avis franchement sur un dossier clé qui lui permettait de prendre une décision immédiatement. 
Quand il vous reçoit, après les usages protocolaires, il vous laisse le temps de faire votre exposé et vous écoute attentivement. Il pose beaucoup de questions sur des détails qui lui paraissent nécessaires mais essaie de ne pas vous interrompre constamment. A la fin, s'il est convaincu, il réunit immédiatement son cabinet et instruit le dossier sans attendre. Il faut lui reconnaître ce pragmatisme dans les décisions.  
Quand il vous confie une mission, il vous appelle pour prendre des nouvelles et voir si vous avez besoin de son aide pour faire avancer tel ou tel aspect de la mission. Pour lui le résultat d'une mission compte beaucoup mais pas à n'importe quel prix, c'est pourquoi il vous rassure et vous soutient à chaque fois que vous êtes confrontés à des situations inattendues pendant les missions. 
Par exemple, quand j'ai été appelé au gouvernement en tant que Ministre des finances et du budget, notre pays était confronté à la pire crise économique et financière de son histoire. Le Maréchal était vraiment préoccupé par la situation sociale de ses compatriotes. Malgré nos problèmes de trésorerie, il ne cesse de nous rappeler pendant les négociations avec les bailleurs de fonds que le Tchad ne doit signer aucun engagement qui nécessiterait des réformes qui mettraient en péril la situation sociale des tchadiens qui ont déjà tant sacrifié. 
C'est ainsi que, grâce à Dieu, nous sommes parvenus à signer des accords et des cahiers de charge avec les bailleurs de fonds sans sacrifier la dignité de nos travailleurs et l'honneur de notre pays. Nous avons pu juguler progressivement la crise économique d'abord puis financière tout en respectant nos engagements sociaux et internationaux ainsi que le paiement progressif de la dette intérieure notamment honorer les grands investissements pour redémarrer les grands travaux d'utilité publique comme les bitumage des routes, la construction des infrastructures socioeducatives et les édifices administratifs. Quand vous êtes confrontés à une telle situation, le feu Maréchal se montre vraiment patriote. J'ai découvert en ce moment que le Maréchal Idriss Deby Itno est un Président de la République profondément attaché à la dignité de son peuple.
Qu'Allah le tout puissant, le miséricordieux, lui accorde son pardon et le paradis. Vivement que ces valeurs  qu'il nous a léguées soient perpétuées au sommet de l'Etat.