FLASH INFOS
:
ArabicEnglishFrench

WhatsApp_Image_2021-01-28_at_13.40.58.jpeg

WhatsApp_Image_2021-03-28_at_22.56.08_1.jpeg

Tchad : Ouverture du forum national des droits de l’Homme à Ndjamena

IMG 20220427 WA0004

Le ministre de la Justice, Garde de Sceaux charge des Droits de l'Homme, Mahamat Ahmat Allabo a ouvert ce merdes droits de l'homme sous le thème : « Intégrer la dimension droit de l’homme dans le processus de Transition ».

Dans son allocution, le représentant de la haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme au Tchad, Ahouanssou Félix a tenu à féliciter le Conseil Militaire de Transition et le ministère de la justice pour l’organisation dudit forum. Pour lui, c’est un espace d’expression et de discussion qui sera libre pour tous les acteurs de débattre des questions liées aux droits de l’homme au Tchad. L’effectivité de ce forum est selon Ahouanssou Félix, la preuve d’ouverture qui pourra garantir le respect des droits de l’homme au Tchad qui est sur le point de jeter les bases d’un pays nouveau où la paix et respects des droits de l’homme seront le socle. 

La coordinatrice résidente du système des Nations unies au Tchad violette Kakyomya, a indiqué que ce forum qui s’ouvre aujourd’hui, se tient après les consultations qui ont eu lieu dans quelques provinces du Tchad. s droits de l’homme dans un pays c’est la participation effective de toutes les couches à la vie politique. A cet effet, elle exhorte les participants de diagnostiquer de fond en comble, ces barrières pour que dorénavant tout le monde participe à la vie politique.

 

IMG 20220427 WA0003

Ouvrant, le ministre de la justice, garde de sceaux, chargé des droits humains Mahamat Ahmat Allabo, après avoir rappelé la situation des droits de l’homme au Tchad la mise sur du Conseil Militaire de Transition, a indiqué qu’aujourd’hui les manifestations et autres marches pacifiques sont autorisées, encadrées et protégées. Ce qui n’était pas le cas par le passé. Donc cela prouve que les plus hautes autorités du CMT font « de la question des Droits de l’Homme et de la réconciliation nationale leur credo en vue de rebâtir dans la paix le Tchad nouveau. » Tout en souhaitant bon travaux aux participants, le ministre a rassuré que les conclusions de ce forum qui se tient à quelques jours de tenue du dialogue national inclusif seront transmis au gouvernement.