FLASH INFOS
:
ArabicEnglishFrench

WhatsApp_Image_2021-01-28_at_13.40.58.jpeg

WhatsApp_Image_2021-03-28_at_22.56.08_1.jpeg

Tchad : Les diplômés sans emploi échangent avec le ministre de la Jeunesse

 

IMG 20220415 WA0011

 

Suite aux moult manifestations pour revendiquer leur intégration à la Fonction publique, le Ministre de la Jeunesse, des Sports et d dee la Promotion de l’Entreprenariat M. Mahmout Ali Seid a reçu conjointement le jeudi 14 avril 2022 le collectif des lauréats professionnels de l’éducation en instance d’intégration à la Fonction publique et la plateforme des diplômés sans emploi.

Ils ont échangé plus de deux heures de temps pour arriver au compromis. « J’ai suivi sur les réseaux sociaux, vos différentes manifestions qui sont légitimes. J’ai décidé de vous appeler pour qu’on essaie d’échanger ensemble sur vos doléances pour qu’avec mes hiérarchies on essaiera de trouver une solution qui pourrait arranger les uns et les autres. Ma mission est de faire le plaidoyer pour vous que vos doléances soient en compte, inchallah ! », les console-t-il.

 Ils sont au total 78 OOO à trainer derrière les murs de la Fonction publique depuis belle lurette. Après plusieurs manifestations pacifiques non autorisées et de promesses vaines données par les autorités compétentes, le ministre de la Jeunesse Mahmout Ali Seid a eu le courage de se jeter à l’eau pour les recevoir fraternellement pour écouter leurs 

Ils avaient tous au départ les yeux crispés en attendant l’audience. Ils menacent même les journalistes qui les côtoient pour prendre leur tempérament à quelques minutes avant l’audience. « Nous ne voulons pas que vous nous filmer. Surtout vous, journaliste de la Rnt et de la Télévision nationale. Vous avez l’habitude de nous filmer et de nous interroger mais vous ne diffusez pas », lancent-ils de voix vives.

Mais, au sortir de l’audience, tous avaient de sourires aux lèvres et sont contents de se confier aux journalistes. « Nous sommes très fiers d’être reçus par le ministre parce qu’il nous a rassurés que l’intégration des jeunes diplômés à la Fonction publique cette année est un atout pour nous. Nous lui réitérons notre confiance et nous souhaiterions bien qu’il transmette puis plaide fidèlement nos doléances auprès des autorités compétentes.